Compte-rendu de la marche du 1er décembre 2018

Tour du grand lac du Gabas :9 kms 750

Départ de la salle du lac côté Lourenties. Le temps est doux,  nuageux puis perçé du soleil. Nous allons longer ce lac superbe qui s’étale sur 4 communes:  Luquet et Gardères côté Hautes Pyrénées et Lourenties et Eslourenties côté Pyrénées Atlantiques. Cet espace dédié à la nature est vraiment un havre de paix ! Nous croiserons sur les sentiers quelques coureurs et vététistes. Nous croisons aussi le garde du lac. Nous pouvons observer beaucoup de canards et d’aigrettes. En période de migration, les grues cendrées et les oies sauvages viennent dans les zones de quiétudes du lac.  Nous marchons près du lac sur une bonne partie de la randonnée.De nombreux champs de maïs bordent le lac. Voici que nous rencontrons des pêcheurs: actuellement, la pêche »No kill » est pratiquée (le poisson doit être relâché).

Maintenant, nous traversons la route D69 et nous laissons sur notre droite le petit lac (2,6 kms de sentiers pédestres) côté Luquet  pour continuer à suivre les bords du grand lac.  nous apercevons le barrage  et bientôt nous le traversons pour rejoindre la salle de Lourenties. Un groupe  de joyeux étudiants l’ont réservée pour faire la fête. Voilà, notre randonnée est terminée !

 

 

PROCHAINE SORTIE à SENDETS  Marche pour le TELETHON 7 Km

Compte-rendu de la marche du 17 novembre 2018

Marche de Sedzère vers Gabaston et retour à Sedzère.

Nous aurons le soleil pendant toute la ballade.

Nous partons depuis la mairie en direction du moulin de Boy.  Arrivés  au pont du Gabas, nous entendons un bruit assourdissant qui nous intrigue et nous surprend. En s’approchant de la prairie, nous voyons des milliers de palombes qui s’envolent puis qui se reposent aussitôt dans le pré. Ensuite, nous passons une première passerelle en bois. Nous traversons des sous-bois et nous pouvons admirer de magnifiques chênes plus que centenaires!! Nous empruntons une deuxième passerelle qui nous conduit en direction du stade de Gabaston .Nous longeons le Gabas sur notre droite .Le Gabas est la rivière qui a le plus fort débit dans le Béarn ce qui explique la forte concentration de moulins dans nos campagnes. Exemple de moulins : moulin de Sibel, moulin de Boy, moulin de Picardie. Nous montons vers la lande de Sedzère,nous avons une très belle vue sur la chaine des Pyrénées qui commencent à s’enneiger . Nous rejoignons le centre du village. Cette marche a été appréciée par tous même si la fatigue se fait sentir au dernier kilomètre.

 

Distance parcourue : 11 kms. Bravo à tous!

RENDEZ-VOUS SAMEDI 1ER DECEMBRE A 8 H 45 POUR LE TOUR DU LAC DU GABAS

Compt-rendu de la marche du 10 novembre 2018

Le tour d’Arrien et visite de la fontaine St Jean

C’est avec plaisir que nous retrouvons Angélique et Yannick ! 

Le soleil est toujours au rendez-vous pour notre septième marche .  Nous démarrons depuis l’église d’Arrien. Dès le début de notre ballade , nous échangeons avec Yannick sur son périple au Maroc en deudeuche ! Les aboiements d’un chien nous ramènent dans la campagne du Béarn.

Merci au propriétaire qui nous voyant approcher a enfermé son labrador ! En traversant les bois, nous apercevons  des palombes qui prennent leurs envol dès notre approche.

Cette ballade nous permet de passer près du moulin Poublan. Sur le chemin du retour, nous allons vers la fontaine St Jean qui était très visitée par le passé (dès le XIVème siècle). En effet,elle était réputée pour guérir les plaies variqueuses et les maladies des yeux .

Distance parcourue : 7 kms

Pour  le samedi 17 novembre 2018,nous partirons du village de Sedzère. Rendez-vous comme d’habitude à 8 h 45 au parking de la salle des fêtes .

Compte-rendu de la marche du 03 novembre 2018

Circuit : Lep de Morlaàs/Bois De Paul/Berlanne .Distance parcourue : 7 kms

Nous démarrons avec le brouillard puis le soleil pointe le nez . Voilà une marche bien agréable dans les bois !  Nous passons près du château de Sarrabat qui fut la propriété de la famille De Paul. Ce château fut construit vers 1880 par Jean-Anne-Henri De Paul (1811/1883). Ce chirurgien,  llustre homme de sciences était originaire de Morlaàs. Il fut anobli par Napoléon |||.

Maintenant, nous nous accordons une petite halte dans les prés pour une cueillette de coulemelles ! Et pour le soir, une poélée assurée pour Karima et Marie-Claude ! Nous repartons et nous passons le long d’une plantation de chênes d’Amérique . Nous suivons ensuite le Luy du Béarn. Puis nous arrivons en bas de la zone de Berlanne et nous prenons la direction de Buros.  Ensuite nous prenons le sentier des Canabères qui nous permet de rejoindre le Lep .

Compte rendu de la marche en montagne du 20 octobre 2018

Circuit : le lac de Suyen, la cascade de Doumbas et le Labassa


Début de la marche depuis le parking de la maison du  parc National des pyrénées
L’équipe du jour : Karine, Cyril, Louise, Mathias, Jeanne, Marie-Claude, Mireille, Léo, Marion, Anthony, Aurore, Karima, Martine et Guy.

Une pensée à Angélique qui n’a pas pû se joindre à nous! Bon rétablissement!

Egalement, merci à Mathias qui a laissé son cours de tennis pour se joindre à nous!

Au départ d’Andoins, la météo était un peu tristounette, vers Argelès-Gazost, le brouillard et la pluie nous attendaient. Malgrès tout, notre optimisme a eu raison de la météo puisque le ciel s’est éclairci au fur et à mesure . Voilà notre marche qui commence avec quelques surprises rigolotes! Merci à notre MacGuyver qui a permis à Karima de continuer la montée.

Que la montagne est belle!! On a pu admirer la cascade de Doumbas ainsi que la Toue (autrefois abri de berger ) construite autour d’un énorme bloc de pierre ! Ensuite, nous rencontrons un ami du Parc National qui observe aux jumelles deux isards. Puis,nous montons en direction du Labassa . Bravo aux enfants qui ont bien grimpé! Et voilà le brouillard qui commence à pointer du nez,  aussi nous décidons de nous arrêter pour pique-niquer.  Notre auberge espagnole a bien travaillé, elle nous offre de bonnes gourmandises .  Après l’effort, le réconfort!

Pendant cette halte, certains jouent à monter des cairns pour brouiller les pistes! Voilà le temps pour nous de redescendre vers le lac. Alors, nous empruntons un autre itinéraire . Les isards sont de nouveau présents, pas du tout effrayés, ils nous regardent entamer la descente .

Nous étions 14 au départ, nous voilà 14 à l’arrivée sur le parking de la maison du parc !!

Pour une première sortie en montagne, petits et grands ont apprécié ce moment passé dans la bonne humeur!!

 

Pour la prochaine sortie en montagne, nous pensons à une sortie raquette et  pourquoi pas à une balnéo en suivant !!!